© Académie du chenin. Créé avec Wix.com

Les Intervenants

Henri Galinié

Irina von Holdt

Patrick Baudouin

Henri Galinié a travaillé au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à Tours. Professeur d'archéologie à l'Université François-Rabelais Tours depuis 1992, il a été directeur de thèse pour de nombreux doctorants en histoire.Il a désormais le titre de directeur de recherche honoraire et se consacre à l'histoire de l'encépagement de la Touraine et tient un blog sur l'ampélographie .

Session II - histoire mondiale du chenin blanc, les nouvelles avancées

Irina a quitté sa carrière de scientifique médicale pour devenir ecrivaine vinicole à plein temps en 1994. Au cours de ses études, elle fut impressionnée par la qualité des vins de Chenin Blanc et, en particulier, des vins provenant d'anciens vignobles de Chenin. Elle croyait, et croit encore, que l'Afrique du Sud ayant plus de Chenin que tout autre pays,  devrait être le porte-drapeau des vins blancs SA. En 1995, productrice de vin non formée, elle s’est lancée dans la fabrication d’un Chenin de haute qualité à partir de vieux vignobles, un style inconnu à l’époque en Afrique du Sud où le Chenin bon marché et à fort volume était la norme. Sans vignoble ni cave, elle a été la première personne en Afrique du Sud à pouvoir faire du vin en louant un vignoble et en louant une cave. L’autre grande préoccupation d’Irina concernait les nombreux  vieux vignobles du Chenin, parfois non greffés, qui risquaient d’être déracinés. Elle prit pour mission de convaincre les agriculteurs de ne pas le faire. Par respect pour ces vieilles vignes, elle nomma sa nouvelle entreprise Old Vines Wine Cellars. En 1999, suite à une réunion avec tous les viticulteurs qui produisaient des vins de Chenin, l’Association Chenin Blanc d'Afrique du Sud fut fondé. Irina fut élue première présidente.