© Académie du chenin. Créé avec Wix.com

 

Le Programme

Session V - itinéraires viticoles et œnologiques du chenin blanc dans un environnement en mutation

Modérateurs : Jacques Carroger

3. Niel Groenewald - Analyse des pratiques de vinification donnant les meilleurs résultats dans un environnement en mutation.

Le chenin blanc est la variété de raisin blanc la plus plantée en Afrique du Sud et représente 18,6% des plantations du pays. L'Afrique du Sud compte plus de plantations de Chenin blanc que toute autre région viticole ainsi que toutes ces régions réunies ensembles.


C’est un cépage emblématique et un sujet de conversation pour l’industrie viticole sud-africaine et son importance économique pour l’industrie est incontestée. Le Chenin blanc doit rester pertinent et beaucoup a été fait au cours des 15 dernières années pour améliorer l’image et la proposition de valeur de ce magnifique trésor sud-africain.


Une Analyse a été faite des vins les plus performants dans le Top 10 des 5 dernières années du Chenin blanc. Les entretiens ont été menés avec des gagnants d'au moins 3 prix au cours de cette période.


L'accent a été mis sur l'emplacement des vignobles, l'âge des vignes, les pratiques de la cave qui incluent le moment de la récolte, la manipulation du raisin, la fermentation, le vieillissement, l'assemblage et la mise en bouteille des vins. L'évolution des pratiques est illustrée par le recul des conditions climatiques telles que la sécheresse, le changement de préférence des consommateurs et la tendance constante à l'excellence régionale.

4. Paul de Surmont et Jean-Michel Monnier- Maîtrise et évolution des pratiques œnologiques des vins de Chenin de Loire dans un contexte changeant.

L’union des œnologues de la vallée de la Loire a souhaité apporter un regard technique sur les itinéraires de vinification des Chenins dans leur région. Pour cela, elle a demandé à deux membres de communiquer sur leurs expériences:

 

Paul de Surmont, œnologue, est directeur des laboratoires Litov, présent sur l’ensemble du vignoble d’Angers à Tours grâce à ses quatre laboratoires de proximité. Il accompagne au quotidien une trentaine de vignerons depuis la définition de leurs objectifs jusqu’à la maîtrise de leurs process.

 

Jean Michel Monnier est œnologue conseil indépendant pour 19 structures viticoles de Nantes à Saumur qui élaborent toutes les vins de Chenin, il est également maître de conférences associé à l’université d’Angers ESTHUA et l’expert judiciaire « vigne et vins » près la cour d’appel d’Angers.

 

Présents au quotidien auprès des producteurs ligériens, ils vont présenter en quelques minutes des exemples concrets des process de fabrication utilisés dans la Loire sur quatre types de vins: les vins blancs secs printaniers frais et toniques ; les vins blancs secs, veloutés, denses et de garde ; les vins blancs tendres à liquoreux; et les vins de fines bulles.

L’objectif n’est pas de rappeler les méthodes d’élaboration dans le détail mais bien d’insister sur les particularités techniques originales mises en œuvre sur les Chenin de Loire dans un contexte d’évolution environnemental, climatique, social et économique.

Ils souhaitent pouvoir également répondre à des questions sur les itinéraires qui n’auraient pas été développés.